Etoiles et satellites du 16 au 30 Aout

Voir descriptif détaillé

Etoiles et satellites du 16 au 30 Aout

Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Le Journal de Bord

Dimanche 16 Aout

Tout les enfants sont bien arrivés sur le centre, vers 17h30 pour les plus tardifs, arrivés par le train.
Nos quatre astronomes en herbe sont : François, Baptiste, Eliott et Vinh.
Le soir, nous avons fait une petite veillée pour apprendre à nous connaitre, à travers divers petits jeux. C’était super bien ! (selon Eliott)

Lundi 17

Ce matin, après avoir expliqué les règles de vie et le rythme des journées sur le centre, nous avons pris un premier contact avec notre sujet de la semaine, à savoir : La Lune ! Pour cela, nous avons joué à un jeu : le Luno, qui est un jeu pour mémoriser les différentes phases de la Lune :

- Nouvelle Lune
- Premier Croissant
- Premier Quartier
- Lune gibbeuse montante
- Pleine Lune
- Lune gibbeuse descendante
- Dernier Quartier
- Dernier Croissant
- Lune Noire

Après, nous avons essayé de décrypter des anagrammes sur le thème de l’astronomie, c’était dur !
L’après-midi, après avoir mangé, on a fait une espèce de jeu qui ressemblait à un poule-renard-vipère, mais sans en être un, puis un épervier, dans l’univers de Poudlard, avec une sorcière de l’école de Beaux-Bâtons qui voulait former des sorciers contre les forces du mal. On s’est bien amusé ! (selon François)
De retour en astronomie, nous avons installé et essayé le télescope et la lunette du centre pour la veillée de ce soir (croisons les doigts pour que la météo se maintienne).
Après un loup-garou, nous avons eu la chance d’avoir un beau ciel pour cette première soirée, nous en avons donc profité pour une première approche du ciel aux jumelles. En plus, nous sommes toujours en période de Perseides et nous avons eu la chance d’observer plusieurs étoiles filantes !

Mardi 18

Aujourd’hui, notre animatrice est en congé, nous avons travaillé avec d’autres groupes. Au début, nous étions avec Lauriane et les ados de Composition des Planètes. Avec eux, nous avons cherché la différence entre glace sèche et glace humide puis on a calculé combien de volume d’argile nous aurions besoin si nous réalisons une Lune d’argile de 25cm de diamètre. On a aussi cherché si, sur la Lune, il était possible de trouver de l’eau.
Après, nous avons fait un Sagamore et c’était très bien (selon Vinh)
Ensuite, nous avons rejoint le groupe de Poussières d’Etoiles avec Edouard et nous avons mis en place un protocole de récupération de micrométéorites (diamètre plus petit qu’un milimètre) puis nous avons regardé un film, Home. Ca nous a plu (selon tout le monde).

Mercredi 19

Ce matin, avec notre animatrice de retour, nous avons cherché la différence et la localisation des comètes, astéroïdes, étoiles filantes, météorites ainsi que les différents reliefs de la Lune.
L’après-midi, nous avons lutté pour défendre notre peuple ! Nous étions soit des gaulois, soit des romains, soit des athéniens ou des spartiates. Après des épreuves sportives et intellectuelles, ce sont les Spartiates qui ont gagnés ! Ca nous a bien occupé, malgré la pluie et la grêle qui se sont invités à la partie !
Après nous avoir abreuvé de potion magique, nous avons préparé la veillée Duglobule, pour expliquer aux autres enfants ce sur quoi nous travaillons en ce moment...

Jeudi 20

Jeudi, c’était LA sortie ! Objectif Argile, pour créer une maquette de la Lune. Nous sommes donc partis en expédition au Poyet où nous avons prélevé de l’argile, en avons fait de petits modelages ainsi que des profils géologiques... Après tout cela, nous sommes allés pique-niqué près une rivière et d’un lac.
L’argile... ca colle aux mains !
En rentrant, nous avons enchainé avec la recherche de la clé du coffre rouillé qui contenait ... notre gouter ! Heureusement qu’on l’a retrouvé !
Ensuite, nous avons analysé nos premiers échantillons d’eau de pluie. Malheureusement, nous n’avons pas trouvé de micro-météorites, mais des morceaux de feuille, de bois, de mousse et même un insecte !
Le soir, c’était Kermesse ! C’était super !
Après, on a fait une veillée astro, pour que ceux qui reste une semaine aient au moins vu une fois les satellites de Jupiter. Nous avons aussi observé quelques galaxies...

Vendredi 21

Aujourd’hui, après avoir modelé une maquette de la Lune en argile, puis nous avons commencé à préparer nos affiches pour la retransmission.

Samedi 22

Après avoir fini nos affiches, nous nous sommes préparés pour la retransmission. Au programme :
- une explication des différents moyens d’observation du minuscule (les micrométéorites) et du gigantesque (les objets du ciel)
- un schéma expliquant la provenance des étoiles filantes et pourquoi on ne voit que la face visible de la Lune
- une explication des différences entre astéroides, météorites, comètes et étoiles filantes, ainsi que leurs localisations dans l’espace
+ une « micrométéorite » à observer au microscope (x400) et notre Lune d’argile (et la carte associée)

Dimanche 23

Départ pour certains, arrivée pour d’autre...
A bientot peut etre pour Baptiste et François et bienvenue Guillaume !

Lundi 24

Aujourd’hui, nous avons fait une visite un peu insolite. Nous sommes allés au Montpeloux ! Pourquoi ? Pour caractériser un cratère d’origine volcanique, bien sur !
Ensuite, nous sommes rentrés au centre et avons fait un bataille géante entre marins et aviateurs. C’était super bien ! (selon Guillaume).
Après, nous sommes allés en salle astronomie pour découvrir ou redécouvrir le jeu du Luno. Nous l’avons complexifié en y rajoutant des cartes pièges, ce qui rend la partie encore plus amusante !

Mardi 25

Aujourd’hui, notre animatrice était en congé, nous avons donc travaillé avec d’autres groupes. La matin, nous avons rédigé les règles du Luno et lui avons fabriqué un étui de protection que nous avons décoré. C’était assez difficile, car nous n’avions pour seul matériel qu’un seul morceau de carton et les dimensions de la carte la plus grande. Il a fallu un peu d’imagination pour arriver à une boîte qui ferme... et ne s’ouvre pas au moindre choc !
Ensuite, nous avons participé à un Beret Bizzare, tellement bizzare que les règles nous ont semblé bien étranges... Il pleuvait malheureusement beaucoup trop pour faire un jeu dehors...
De retour en salle astro, nous avons travaillé sur le phénomène d’impactage météoritique : ce qui ce passe, la forme du cratère en fonction de la vitesse d’arrivée, de l’angle d’arrivée, de la présence d’atmosphère (ou pas) et la taille de la météorite et enfin nous avons visionné un petit film sur l’Univers.

Mercredi 26

Ce matin, nous avons retravaillé sur notre projet : nous avons commencé à refléchir sur le pourquoi du comment tout les cratères lunaires, ou presque, sont ronds. Nous avons mis un peu de temps, car c’était très compliqué (selon tout le monde) mais on a quand même réussi à comprendre le mécanisme global. Le tableau était couvert d’écriture, après !
L’après-midi, on a fait un Sagamore, où même Eliott, malgré sa patte folle a pu participé ! C’était super bien !
L’après-midi, nous avons commencé à réfléchir sur les critères de détermination des cratères volcaniques ou météoritiques.
En veillée, c’était un CASTOR GAROU ! C’était super, mais après, notre animatrice, mordue par le chef des Castor-Garou, a failli nous mordre...

Jeudi 27

Au matin, nous avons simulés des impacts météoritiques avec une pierre de granite. Nous n’avons pas choisi n’importe laquelle et avons utilisé celle-ci à cause de sa forme qui se rappochait le plus de l’aérodynamisme d’une météorite. Nous avons faits des impacts dans l’argile (dure puis diluée avec un peu d’eau), dans de la semoule, dans de la farine et dans un mélange des deux.
On a aussi recherché des photos de cratères pour pouvoir les comparer avec ceux réalisés dans nos expériences. Nous en concluons que pour réaliser une modélisation de ce type, il aurait fallu beaucoup plus d’energie pour que le cratère ressemble à un naturel : pour cela, on aurait pu par exemple le lancer de beaucoup plus haut.
Après avoir mangé, les Sioux s’en sont pris aux gens du futur, qui avaient installés des batiments sur la prairie où naguère broutaient des bisons. Les Sioux ont gagné, 2-1, mais puisque les bisons, eux, étaient toujours dans le passé, alors la chef Sioux s’en est repartie en paix.
Ensuite, nous avons commencé à faire une étude de cas sur les cratères. Nous avons défini les critères auxquels devaient répondre une planète pour pouvoir avoir des cratères volcaniques et nous en avons cherchés sur les cartes de ces différentes planètes (à savoir : Mercure, Venus, Mars, Terre => les planètes telluriques).
A la veillée, nous avons participé à une fureur ! Et c’est les filles qui ont gagné ! Avec un point d’avance =P

Vendredi 28

Ce matin, on a fait de l’identification de cratères volcaniques et météoriques et on a mis au propre nos idées que l’on va mettre dans notre clé d’identification géologique puis on a imprimé des exemples trouvés sur différentes planètes et satellites. On a fait une bataille navale géante l’après-midi, les Congolais ont gagné ! Oh oui oui oui !
L’après-midi, on a commencé sérieusement à travaillé sur notre clé d’identification, à la mettre en forme, à la rédiger...
Et le soir... LA BOOM ! La dernière de l’été... Un petit peu de nostalgie...

Samedi 29

Préparation ultime de la retransmission, présentation aux parents... et rangement... :(

Photos / Vidéos

Nos partenaires

Voir également