GEOCLIM : Le monde des cristaux (du 7 au 21 juillet 2013)

Voici le journal de bord de ce séjour qui se déroule dans la Drôme, où nous allons partir à la découverte de cristaux et des particularités (...) Voir descriptif détaillé

GEOCLIM : Le monde des cristaux (du 7 au 21 juillet 2013)

Voici le journal de bord de ce séjour qui se déroule dans la Drôme, où nous allons partir à la découverte de cristaux et des particularités (...) Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Le Journal de Bord

Dimanche 7 juillet

Nous sommes bien arrivés dans la Drôme, où nous avons été accueillis par nos animateurs sous un soleil radieux et dans une ambiance provençale !
Nous avons fait la connaissance de nos camarades et découvert le centre Musiflore où se déroulent les camps Objectif Sciences International cet été.

Après un bon repas, la veillée se déroula dehors, avant d’aller nous coucher, afin de commencer la semaine en pleine forme.

A demain pour le récit de notre première journée !

Lundi 8 juillet

Après une bonne nuit de sommeil et un bon petit déjeuner, nous attaquons enfin les expériences.

Phase Contact

Pour ce matin, il faudra que chacun créer une petite construction personnelle ou l’on mettra ensuite un Mr freeze à l’intérieur. Le but étant de le garder le plus longtemps possible gelé.

Sous un soleil à nous faire fondre, les Mr Freeze ont résisté à la fonte quelques minutes grâce aux idées de chacun. La récompense de cette activité étant bien évidemment le Mr freeze.

L’après-midi fut remplie par une exploration duà la recherche de cailloux contenant des fossiles ou des petits cristaux.

Un petite veillée avec quelques jeux ont clôturé la journée.

Mardi 9 juillet

Phase Approfondissement

Après cette première approche sur les capacités isolantes des végétaux nous commençons à rentrer dans le vif du sujet avec une randonnée plus conséquente pour rejoindre un petit éboulis de marnes et de calcaire où nous avons trouvé de nombreux blocs de calcaire contenant de la calcite, minéral principal du calcaire composé de carbonate de calcium. Et les plus chanceux ont trouvé des fossiles d’ammonites et de bélemnites.

Nous sommes donc rentrés pour un repas bien mérité après avoir pris soin d’avoir placé les trouvailles de chacun dans le laboratoire scientifique.
Nous sommes repartis sur une petite explication des trois différents types de roche (sédimentaire, magmatique et métamorphique) et c’est maintenant le moment d’observer nos minéraux à l’aide de microscope afin de comprendre comment ils s’assemblent et à quoi ils ressemblent.

Place à une petite expérience de cristallisation où tout le monde se muni d’une lamelle de microscope et y dépose un tas de cristaux de vanilline (molécule aromatique produite par une orchidée liane). Nous avons chauffé une petite pincée de vanilline sur la lame de verre, puis observé la cristallisation par un refroidissement plus ou moins rapide : refroidissement rapide sur un morceau de glace, et refroidissement lent à température ambiante. Après observation au microscope, nous constatons que le résultat est différent : à température ambiante, les cristaux ont eu le temps de se former, ce qui n’est pas les cas lors du refroidissement rapide. Nous pouvons conclure que l’un des paramètres ayant une influence sur le processus de cristallisation est la température de l’environnement.














Nous finissons la journée sur une petite vidéo nous montrant les cristaux géants de la grotte de Naica au Mexique et nous restons ainsi bouche bée devant l’immensité des cristaux qui peuvent atteindre la taille et le poids d’un bus de ville !

Mercredi 10 juillet

Aujourd’hui c’est une journée riche en émotion qui s’annonce avec une première sortie le matin à l’escalade en falaise sur trois voies de différents niveaux (facile, moyen et difficile).















Yoyo le moniteur d’escalade, nous a accompagnés et expliqués comment réaliser des nœuds d’escalade en double 8 pour le grimpeur, comment l’assureur devait manipuler la corde pour assurer le grimpeur.


Les consignes de sécurité ayant étaient assurées par tous avec soin, tout le monde a pu se confronter à chacune des voies et certains ont même atteint le sommet de la paroi !

Un pique-nique bien mérité en face d’un paysage sublime de montagnes et de falaise nous a permis de retrouver de la force pour la suite de la journée qui s’annonce rafraîchissante !

En effet, après l’escalade et une petite pause à l’ombre d’un grand chêne, nous nous sommes dirigés vers une rivière où nous avons pris plaisir à nager dans ce décor paradisiaque.

Toboggan naturel, cascade d’eau et vasque étaient de la partie. Il y en avait pour tout le monde !

Jeudi 11 juillet

Phase Projet 1

Grande journée consacrée à la création des cristaux d’Alun de Potassium.
Les jeunes vont préparer les potions magiques pour faire ces cristaux qu’ils pourront ramener chez eux.

L’histoire commence par le cassage de la pierre d’alun, chacun muni d’un marteau, il faut réduire cette pierre d’alun de potassium en poudre.

Une fois la poudre obtenue, il faut chauffer de l’eau déminéralisée et y ajouter cette poudre jusqu’à sa dissolution. Puis, il faut laisser refroidir à température ambiante et observer les premiers cristaux se former.











L’après midi, on récupère les cristaux les plus intéressants, ceux qui ont eu le temps de se former, puis nous les avons observés au microscope.





Vendredi 12 juillet

Phase projet

Ce matin, nous revenons sur l’expérience de cristallisation des cristaux d’alun de potassium, commencée la veille, en remettant en saturation la solution, afin que les cristaux continuent à grandir.

Ensuite, nous continuons l’étude du processus de cristallisation, mais cette fois-ci avec des coquilles d’œuf et du colorant.
Cette expérience délicate nous a amenés à vider, puis couper les coquilles d’œuf dans le sens de la longueur, pour ensuite y introduire les cristaux. Pour cela, un peu de colle sur le bord de la coquille, et de la poudre de pierre d’alun qui va se déposer sur l’intérieur de la coquille.

L’après midi, un peu de préparation pour la boum de ce soir et le spectacle de demain.

Par la suite, nous nous replongeons dans les sciences, avec une expérience sur l’effet de serre, afin d’aborder le changement climatique.
Pendant l’attente des résultats de l’expérience, nous commençons à préparer la retransmission du lendemain : mise en place de stand, exposition des cristaux et des diverses expériences faites pendant cette première semaine.

Samedi 13 juillet

Retransmission

Pour ce samedi, il va falloir mettre en place tout ce qui a été fait durant la semaine, pour ceux qui vont repartir à la fin de cette première semaine.
Les nombreuses idées préparées la veille sont maintenant à mettre en place. Nous rassemblons et déplaçons les différents cristaux confectionnés, faisons des tableaux, des posters, mettons en valeur les outils utilisés, ramenons des tables et ensuite place à l’imagination débordante de nos géologues en herbe.
Une fois tout rassemblé, nous avions comme stand :
- Les cristaux de vanilline observés au microscope,
- Les cristaux d’alun de potassium dans leur cristallisoir,
- Les différents fossiles et cristaux trouvés sur le camp,
- Une explication sur le gaz à effet de serre,
- Des cristaux dans une coquille d’œuf avec du colorant,
- Explication de la formation d’une roche calcaire,
- Les outils et techniques pour récupérer les échantillons.

Ce n’est pas moins d’une trentaine de personnes venue observer chacune de nos expositions. Les enfants s’en sont donnés à cœur joie pour transmettre leur savoir qu’ils possédaient ou qu’ils ont pu assimiler durant la semaine.

Ensuite, un bon goûter pour reprendre de l’énergie et nous repartons pour répéter le spectacle de ce soir. Au programme, tours de magie, sketch, diabolo, danse, chant et musique. Encore une fois, nous étions au rendez vous pour animer cette dernière soirée (pour certains).

Lundi 15 juillet

Nous accueillons pour cette 2e semaine un nouvel arrivant sur le séjour et somme maintenant un effectif réduit à 9 passionnés de science.

Pour que tout le monde reparte sur le même seuil de connaissance nous organisons un colloque scientifique ou chacun incarne un scientifique spécialisé dans un particulier.

Chaque personne pose une question dont il connait la réponse et chaque scientifique va à la rencontre des autres pour poser sa question. Le colloque se termine lorsque tout le monde a trouvé, ou compris, les réponses apportées.

La deuxième étape consiste à remplir une fiche de missions sur 3 ateliers : Les différents processus d’érosion, les différents types de vallées et les divers éléments constituant les vallées.

Chaque atelier se présente sous forme de petit rébus ou schéma à légender avec anagramme, ainsi qu’un schéma de vallée à compléter.

Nous finissons avec l’utilisation du Tectodidac pour expliquer les mouvements des plaques tectonique en représentant les différentes strates du sol avec de la pâte à modeler et en exerçant une pression, nous pouvons observer comment les plaques se compressent et forment des montagnes.

L’après-midi, nous avons essayé de trouver une solution pour façonner une maquette de vallée active, afin de comprendre la formation de celle-ci à partir d’un sol et de l’action des agents naturels.

Nous sommes arrivés à la conclusion que nous devions remplir une bassine de terre et l’incliner pour accentuer l’effet de ruissellement de l’eau que nous faisons couler depuis une bouteille.
Un ruisseau se crée, et peu à peu, une vallée miniature se forme et nous retrouvons les éléments vus le matin. Alors, nous décidons d’aller au bord d’un ruisseau asséché, passant dans le parc du centre, pour nous rendre compte de la façon dont un cours d’eau construit son lit.

Mardi 16 juillet

Pour cette matinée, nous repartons à Saou, au même endroit où nous avons fait notre sortie escalade la semaine dernière, mais cette fois-ci pour une autre expérience : une randonnée aventure.










Je ne vous cache pas que l’émotion était au rendez vous. Car nous avons escaladé la falaise a l’aide d’une vire installée par notre chère guide Lionel (guide d’escalade). Pour finir cette vire, Lionel nous a posés un rappel de plus de 15 mètres, tout le monde s’y est attelé et a tenté sa chance.










L’après midi fut complétée par une baignade, puis par une activité scientifique portant sur le cycle du carbone. Les explications, les équations et les schémas fusèrent dans tout les sens. Tout fut expliqué sur la biosphère, la lithosphère, l’atmosphère et l’hydrosphère. La concentration de chacun était belle et bien au rendez vous.

Mercredi 17 juillet

Nous nous sommes réveillés ce matin par une journée nuageuse, du point de vue météorologique, mais ensoleillée au niveau de la motivation.
Après le petit déjeuner et une inspection des chambres, nous sommes repartis récolter quelques échantillons aux alentours du centre, et nous avons effectué un relevé GPS des échantillons en vue de les intégrer dans une étude de cartographie.

Un court résumé de ce que nous avons vu ces derniers jours sur les roches sédimentaires fut proposé avant de rentrer.
Nous avons récolté quelques beaux cristaux de calcite, avec par endroit des colorations orangés et vertes.
La pluie étant au rendez vous en fin de matinée, nous sommes donc redescendus observer les cristaux au microscope.


Cet après midi, nous avons étudié la cartes IGN et la carte géologique de Crupies. Un peu de concentration fut nécessaire, mais nous avons pu observer et comprendre tous les secrets que recèlent ces cartes.

Nous avons aussi pris le temps de faire une coupe géologique à partir de la carte géologique que nous avons de Crupies.

Jeudi 18 juillet

Aujourd’hui, les plus grands ont commencé à travailler sur leur projet de cartographie des lieux proches du centre pouvant potentiellement abriter des fossiles et/ou des minéraux.

Pour cela, ils ont placé des points des différents bâtiments du centre pour le resituer sur la carte de la Drôme, en utilisant les coordonnées GPS données par le logiciel Google Earth .

Ils ont ainsi pu réfléchir aux différents critères et techniques d’échantillonnage qui devront être mise en place sur les sites en questions par la suite.
Puis, ils réfléchiront aux critères d’analyses des échantillons trouvés.

Dans le même temps, les plus jeunes ont continué à faire croître leurs cristaux d’alun de potassium et à comprendre le principe de dissolution.

L’après-midi, tout le monde s’est attardé sur l’histoire de la formation des Alpes et par conséquent sur la dérive des continents. Ils ont suivi un jeu de piste où chaque période a été discutée pour comprendre comment la Pangée (nom donné par le savant Alfred Wegener au supercontinent rassemblant la quasi totalité des terres émergées, il y a environ 300 millions d’années) s’est ouverte puis refermée, pour former la chaîne des Alpes.

Vendredi 19 juillet

Ce matin, nous avons sorti les grands moyens : nous avons repris l’essentiel des cristaux que nous avions fabriqués ou récupérés pendant notre séjour, pour les regarder au microscope et en choisir 2 ou 3 en vue de les photographier.
Pour cela, un microscope, un appareil photo reflex, un ordinateur et un logiciel qui permet de combiner des photos prises au microscope (qui ont une faible profondeur de champ), pour obtenir une plus grande profondeur de champ et avoir une image nette sur son ensemble.

Voila l’exemple à gauche d’une seule photo prise au microscope, et à droite la photo résultante de la combinaison.










L’après midi, nous avons commencé à préparer les groupes pour mettre en place la retransmission des 2 semaines déjà passées. Chacun de nous devra expliquer une partie des expériences faites durant le séjour et présenter celle-ci aux familles qui seront présentent samedi après midi.

Les idées d’explications et de présentation se mettent en place et s’affinent pour être au top le lendemain !

Samedi 20 juillet

Le grand moment approche, nous installons les stands et révisons nos explications autour de l’auditorium pendant que Landry termine le diaporama qui servira de support pour la conférence.
Tous les thèmes vu durant cette deuxième semaine ont été abordé et chacun s’est attelé à sa tache comme il le fallait.










A l’arrivée des premiers parents et des invités, la retransmission a pu commencer et tout le monde a découvert ce qu’y s’est fait durant la première quinzaine.










Démonstration de vol de drone était au rendez vous avec une vue en direct des images prisent par la caméra placé sur le drone.

C’est à partir de 16h que les conférences ont commencé et chaque groupe à présenter son projet et ses expériences.

La soirée a continué avec l’apéro dinatoire des parents et enfin nous avons assisté au spectacle des ados qui pendant 1h30 nous ont offert un show magnifique où danse, sketch, pub, chant et parodie des animateurs nous ont tous bien fait rigoler.

Extra

Et voila des photos supplémentaires des rappels fait durant la randonnée aventure du mardi 16 juillet.





Photos / Vidéos

Nos partenaires

Voir également