Mission Vulkaneau - du 18 juillet au 1er août 2010

Le séjour « astronomie » et « géologie » des 7-9 ans ! Voir descriptif détaillé

Mission Vulkaneau - du 18 juillet au 1er août 2010

Le séjour « astronomie » et « géologie » des 7-9 ans ! Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Introduction

Mais au fond : quelle est la place de l’homme dans l’univers ???

Le Journal de Bord

Dimanche 18 juillet 2010

L’arrivée à St-Anthème (STA) s’est bien passée pour tout le monde et la veillée a permis de commencer à connaître les prénoms de nos experts qui sont cette semaine au nombre de sept : Samya, Léna, Adèle, Rémi, Oscar, Arthur et Gustave !!

Lundi 19 juillet

1. Phase Contact

Le thème développé ce jour est d’aller à la rencontre du Montpelloux pour identifier des débuts de réponses à tous nos questionnements depuis la base interplanétaire de STA :
Depuis combien de temps l’histoire de ce volcan est connue.
Plongé au cœur d’un lac de cratère, nos vulcanologues ont fait leurs hypothèses : sans doute une météorite qui a fait fondre une partie des roches alentours. A moins que ce ne soit l’homme qui ait façonné le relief des orgues basaltiques. Et si au final, le VRAIS cratère d’origine n’était pas celui que nous sommes en train d’observer ? Des débats convaincus et enthousiastes : de vrais échanges dignes d’un colloques à la hauteur des experts que nous attendions sur la Base cette année...

Le groupe d’explorateurs
Montpeloux - Eruption phréatomagmatique de -18 millions d’années

2. Phase Découverte

De retour à la base STA, un après midi chasse au trésors dans la forêt s’est poursuivi par une synthèse de la journée en salle d’étude UNIVERS : Illustration des carnets de bords et débat sur la force d’attraction terrestre. Nous avons alors évalué de façon assez ludique le poids de chacun de nos experts sur les planètes de Jupiter, Neptune et Mars !! Une belle rigolade...De Galilée à Einstein en passant par newton, ce fut intense...

Mardi 20 juillet

Ce matin, les experts de la base STA ont refait le point sur leurs découvertes minérales et rocheuses du Montpeloux : Gustave, Rémi et Arthur se sont attelés à casser certaines roches pour y observer à la binoculaire les minéraux. Oscar et Samya ont déterminé certains des minéraux à l’aide du logiciel de la base : le mange cailloux. Léna et Adèle ont fait le point météo et éphéméride pour anticiper une éventuelle veillée astro ce soir.

Dans un second temps de la matinée, le matériel d’astronomie a été présenté : Lunette et télescope. Une carte du ciel de Juillet a été illustrée par les légendes de certaines constellations connues de nos experts. Le logiciel stellarium a permis de rechercher les planètes du système solaire avec beaucoup d’enthousiasme.

Lunette et telescope

3. Phase Approfondissement

Après projection d’un film sur les volcans, Samya a pu illustré avec Google Earth à ses collègues les deux volcans de son Ile : Le piton de la fournaise et le piton des neige. Les 3 types de volcans d’Auvergne, une définition de la Caldeira et une première classification des roches magmatiques a été validée par l’assemblée. Au final, Adèle a commencé à rechercher sur un livre dédié à Mars la présence de Volcans déjà connue sur cette planète par notre expert Oscar. Mais personne n’a pu dire si le mont Olympus avait des éruptions de laves au sens terrestre du terme.

Survol du Piton de la fournaise

Rémi a entamé une première recherche photographique de minéraux et c’est dans une ambiance sereine et posée que la journée s’est terminée en remplissant les carnets de bords. Il a fallu interrompre notre explorateur Arthur qui ne s’arrêtait plus de rédiger. Léna a souhaité qu’à l’avenir, le groupe tienne compte du temps de parole de chaque expert afin que tout le monde puisse prendre le temps de comprendre l’autre.

Mercredi 21 juillet

Exploration et prospection sur le terrain du Montar commune d’Allegres.
Enseignement sur l’observation et la formation des reliefs sur Terre en pays volcaniques.

Une journée superbe malgré la pluie de gouttes qui tombait sur la base interplanétaire de STA.

Pourtant c’est le soleil qui a accueilli les explorateurs dans le petit bois de Joux pour y rechercher des minéraux. Après quelques centaines de mètres, un gisement sorti d’on ne sait où apparut. De la GALENE !! Observations, échantillonnage.

Prospection de minéraux
Echantillon de Galène

La découverte du site du Montbar fut appréciée. Parvenu au sommet du cratère, les hommes sont descendus explorer le fond du cratère pour en connaître la profondeur. Splendeur superbe : Pas de lac ni de glace, ni de lave ou fumée mais une tourbière s’y était développée. Les filles sont restées sur les hauteurs pour cheminer en sous bois et observer le lichen barbu et les hêtres. Elles ne s’attendaient pas à un cratère aussi grand et étonnant.

Dans le cratere du Montbar
Cône Strombolien de 790000 ans avec tourbière.

Une dernière halte s’est fait pour prospecter un site au pied du Montbar : quelques beaux échantillons d’Olivines et des minéraux mystères à déterminer demain matin en étude.

Une collecte riche et diversifiée en roches et paysages.

Une journée qui méritait de s’arrêter pour finir auprès d’une rivière où nos experts ont pataugé avant le retour de notre navette sur la base STA.

Désolé pour la mauvaise transmission de nos photos, nos techniciens à la base pensent que le retour en Orbite terrestre Jeudi soir devrait améliorer cette situation.

Voilà qui clôture notre phase d’approfondissement de la semaine.

Jeudi 22 juillet

4. Le Projet de Recherche

Une séance de deux heures à permis de faire le point sur les carnets d’explorateurs de nos experts, récapituler les observations de la veille en voyant sur carte géologique les lieux de prospections. Au final de cette séance tout semblait se faire naturellement :
- Une groupe de chercheur se concentrera sur la réalisation d’une échelle des temps géologiques qui permettra de prendre conscience du temps à l’échelle des phénomènes terrestres
- Un, second groupe souhaite pouvoir se consacrer à la recherche de volcans extraterrestres sur Pluton comparativement à Titan (Oscar)
- Un dernier souhaite développer sa connaissance en minéraux et roches pour observations à la binoculaire

Etude en salle UNIVERS

4.1. Observations et travaux antérieurs

L’après midi a clôturé les recherches avec :
- une Illustration de Rémi proposant une représentation du système solaire
- une première recherche sur internet des grands phénomènes sur terre à l’échelle des temps géologiques (Tout le monde)
- La vidéo de la sonde Huygens traversant l’atmosphère de TITAN par des vents de plus de 200 km/h avant de se poser sur son sol.(Tout le monde)
- Les premières conclusions de Oscar sur la présence d’un seul et unique volcan sur TITAN alors que 205 cratères ont été observés sur Pluton. Mais au fait sont ils tous volcaniques ?
- Samya était embêtée avec un cristal noir brun en plein milieu d’un nodule d’olivine : elle a pu enfin sélectionner les minéraux les plus probables de son basalte du Montbar. A suivre quant à la détermination plus précise de cette nouvelle espèce.
- Léna, Gustave et Rémi ont commencé leurs classification des roches magmatiques et des minéraux récoltés et ont pu le mettre en lien avec la teneur en silice des roches.
- Tandis que Arthur et Adèle sont allés s’informer de la forme des champs magnétiques planétaires dans le camps des ados astronomes de la base STA après avoir mis à jour leur carnet de bord.
- Le point météo et météoblue rend notre équipe de plus en plus pessimiste sur une possible observations des constellations alors que 4 d’entre eux quitteront la base pour un retour à domicile dans moins de 72 heures maintenant.

L’équipe a besoin d’une bonne nuit de repos et il va leur falloir veiller au surmenage car certains auraient tendance à passer leur temps libre voire leur activité non scientifiqe en recherche...Passionnés, ....un groupe d’experts passionnés..

Vendredi 23 juillet

Groupe TITAN/PLUTON

Les résultats et investigations de Oscars sont mis en forme par Samya : c’est le scoop : les 205 cratères de PLUTON sont tous météoriques et cette brave planète naine entièrement glacée ne dispose d’aucun Volcan. Oscars est en train de vérifier par une recherche WEB et sur un livre sa connaissance selon laquelle c’est l’alignement des trois lunes de Pluton qui modifierait la trajectoire de certains astéroïdes qui viendrait alors régulièrement percuter son sol.

Groupe échelle de temps géologiques

Ce fut dur de trouver à mettre en relation les temps géologiques avec des temps plus tangibles à notre esprit d’homme : La première échelle en cours sera finalement une échelle linéaire mettant en parallèle les temps géologiques ramenés aux 365 jours de l’année orbitale terrestre...A suivre, nous en sommes qu’à l’ébauche.
Sans doute nos experts ses sont laissés déconcentrés par une expérience de cristallisation des ados dans la salle d’à côté (Arthur) ou une activité un peu plus artistique (décoration d’un présentoirs de roches pour Adèle) voire une activité plus concrète de collage de minéraux sur disques en carton pour mettre en valeurs nos prospections (Léna)

Groupe roches et minéraux

Un approfondissement très clair pour Gustave qui a du passer sa journée sur le mange cailloux et commence a vraiment se faire plaisir avec la binoculaire et les observations de roches.

Un grand intérêt de Rémi pour illustrer son carnet de bord avec des photos de minéraux. Déçu de na pas avoir eu de veillée astronomique, Rémi se sera replongé dans la grande histoire du Big Bang et a trouvé de belles vidéos scientifiques sur le sujet.

Le stress de la retransmission est là et le risque d surmenage est confirmé (Oscars et Samya ont accepté de quitter la salle uniquement après avoir fini leur poster : vers 18h40. Quant à Rémi et Gustave, ils sont retournés en salle d’étude de 20h15 à 21h après le repas. Heureusement que Adèle, Léna et Arthur prennent le temps de se divertir pour alléger la charge psychique du groupe...et encore adèle a emporté son carnet de bord pour le rédiger dans sa chambre)

Samedi 24 juillet

Grande journée de synthèses sur cette semaine à la base interplanétaire STA. Nos experts se sont répartis sur leur posters de compte-rendus compte-tenu de la richesse des résultats : Faire connaître au monde l’impact des pesanteurs différentes découvertes sur chacune des planètes a fait l’unanimité. Léna s’est donc retrouvée motivée pour faire un poster « GRAVITE ».

Gustave a rassemblé ce qu’il voulait montrer au public en terme d’échantillons de minéraux et de roches. Oscars a mis la touche finale à son exposé TITAN/PLUTON devenu très précis en moins de 24h. Arthur, Samya et Adèle ont pu présenter le projet de recherche d’échelle des temps géologiques qui verra le jour plus concrètement la semaine prochain. Rémi, en pleine forme, a pu rassembler l’ensemble de ces hypothèse et résultats sur un poster finalement dédié au Big Bang et à la création de l’univers.

Au final, une belle retransmission des découvertes de la semaine et l’enthousiasme de nos chercheurs semble avoir conquis tous les publics, y compris ceux des autres champs d’expertise qui étaient présents : Quelle satisfaction après une semaine de rythme aussi dense !!

Un repos dominical est bien mérité. Mais avant cette nuit, une veillée d’adieu à ce groupe d’experts car Léna, Oscars et Rémi vont reprendre leur chemin sur d’autres orbites demain matin. Nous leur souhaitons un bon vol.

Semaine S4 : du 26 Juillet au 1er Août

Lundi 26 juillet

1. Phase contact

Mission au départ de la base interplanétaire ISSTA : Nos experts sont cette semaine au nombre de cinq dont Trois qui ont déjà vécu la semaine passée.
Aussi, il était important de baptiser les nouveaux arrivants (comme tout expert sur VULKANEAU) dans le cratère du Montpeloux : Jeanne et Mathieu ont donc eu leurs yeux bandés tandis que les « sachants » se déguisaient en savants fous avec perruques rose et jaune. Pesés à la sortie de l’ISSTA pour connaître leur poids terrestre, ils furent pesés à nouveaux sur notre arrivée chaotique à Jupiter.

Puis nous avons échangé sur les réponses aux questions du courrier de sensibilisation, Samya a préparé quelques échantillons représentatifs de roches du lieu pour introduire les particularités de ce cratère. Adèle et Arthur ont souhaité redescendre par un autre côté que la montée.

2. Phase Découverte

Cette après midi, un film sur les volcans d’Auvergne a permis à tous de se poser et d’observer les reliefs par de belles vues filmées depuis un hélicoptère : les notions de bases sur les cônes, dômes et Maars y étaient relatées.

L’ancienne équipe a alors présenté leurs travaux de recherche de la semaine passée aux nouveaux, ceci à partir des posters qui avaient été faits pour la retransmission. Ils ont tenu à faire visionner à leurs nouveaux collègues l’alunissage de Huygens sur Titan. Une belle passation qui a permis d’harmoniser le niveau des connaissances acquises par chacun ou de repréciser des incompréhensions sur TITAN, PLUTON voire le système solaire, puisque nos experts sur ce dernier thème ont quitté la base Dimanche.

Jeanne et Mathieu ont alors été formés à procéder aux points météo de Prabouré et préciser le degré de couverture nuageuse sur le site de météoblue.

Adèle reste motivée pour mettre à exécution le projet de fresque des temps géologiques, Samya envisage de bâtir un exposé sur le volcanisme du piton de la fournaise, Arthur s’interroge sur les expériences à faire dans cette dernière semaine pour lui. Jeanne et Mathieu découvrent, écoutent et commencent à manifester des envies joyeuses d’adhérer à tous ces sujets de recherches.

2 veillées astro et 1 camping sont programmés pour cette semaine qui s’annonce dans la continuité parfaite et dynamique de la semaine dernière.

Mardi 27 juillet

3. Phase Approfondissement

Ce matin, les points météo ont été faits efficacement avec l’annonce d’une couverture nuageuse pour la veillée du soir et un taux d’humidité mesurée à la station Prabouré de 82%(!!). Jeanne a tenu à aller cette fois ci au point météo de Prabouré tandis que Mathieu s’est fait former à la lecture des tableaux de Météoblue par Adèle. Promis Jeudi ce sont eux qui nous exposeront le point Météo.

Arthur a décidé qu’il souhaitait faire une expérience et l’a entamée en construisant un strato-Volcan en Argile qui sera utilisé Jeudi pour y faire l’essai d’une recette d’éruption effusive trouvée sur internet.

Samya est décidée à poursuivre désormais ces investigations sur les roches et minéraux et nous avons échangé sur sa façon de les présenter et repréciser les bases de classifications des roches magmatiques. Elle a présenté à Jeanne l’utilisation du Mange Cailloux, le site Activolcans et aussi...sa maison à l’ile de la réunion avec les images satellites de Google Earth. Au final, elles sont toutes les deux aller chercher des volcans sur Mars et Mercure pour en télécharger les images. Arthur les a rejoints puis s’est attelé à des images et vidéos superbes de la Lune sur Google Earth.

Adèle et Mathieu ont enclenché avec beaucoup de persévérance la réalisation du projet d’échelle des temps géologiques :
- Identifier les étapes clefs de la vie sur terre depuis l’ère primaire
- Transposer les étapes de Millions d’années en étapes mensuelles à l’échelle d’une année de 365 jours n’a pas été simple mais ils y sont parvenus !! Bravo à eux.
- Prochaine étape : Trouver des illustrations des périodes recensées et représenter la fresque de ces résultats.

Cette après midi, une activité extra-scientifique Douanier/Contrebandier à grande échelle a eu lieu avec les 10-12 ans à l’extérieur du centre.
En revenant, Adèle a souhaité représenter une maquette en Argile d’un cratère sur Mars. Jeanne est clairement motivée par cette recherche de volcans dans l’univers. Et tout le monde a apprécié aller assister au montage de la lunette et du télescope à l’extérieur avec le groupe des cristaux (10-12 ans) :
- Le pied à orienter vers le Nord
- Stabilisation horizontale par réglage du trépied peu évidente
- Orientation à 45° pour viser l’étoile boréale au Zénith
- Equilibrage par les contre poids de 6 kg
- Mise en place du télescope et ré-équilibrage de ce dernier
- Puis explication des deux axes d’orientation en heure et degré lors des observations

Total : 30 minutes pour le monter dans le Jour..Alors prévoir 45 minutes dans la nuit....C’est plus facile de regarder que d’installer, telle fut la conclusion de nos experts...

Excitation générale chez nos experts alors qu’ils se couchent après une veillée Casino extraordinaire et dés plus frénétiques : le ciel est découvert à 22h même s’il fait encore jour. Les experts peuvent préparer leurs affaires au cas où. En accord avec notre astronome à la base, nous avons décidé d’attendre 23 h pour faire le point sur la tenue dans le temps, la lune au dessus des nuages orageux est magnifique, encore assez pleine mais les étoiles encore un peu faiblardes. Puis à minuit, après une vérification sur météoblue c’est décidé : nous décalons à Mercredi soir cette veillée désormais préparée sur Stellarium.

Quel programme déjà parcouru en deux jours pour nos nouveaux arrivants !!

Mercredi 28 juillet

Journée de prospection commune avec les experts des cristaux qui nous apprennent ce matin à pratiquer la battée pour rechercher des Saphirs. Echanges de bon procédés, ils se sont perdus sur un cratère semaine dernière pour trouver le gisement de galène que Samya Arthur et Adèle ont eu la joie de leur faire découvrir ce jour. Une visite au musée du Montbar permet d’achever le programme volcanique de la semaine dernière. Jeanne et Mathieu ont été ravis de cette journée ensoleillée et notre trio d’anciens pareillement.

Recherche de Saphirs
Battée à la rivière aux saphirs
La Battée

4. Le Projet de Recherche

Mathieu maintient son intérêt pour l’échelle géologique et reste ouvert à la recherche de contes et légendes en lien avec les constellations.

Jeanne souhaite entamer ses recherches sur la nature des activités volcaniques de planètes, reste à choisir laquelle ou lesquelles.

Arthur, Samya et Adèle suivent leur axe.

Ce soir, orage sur l’ISSTA de Prabouré....Nos explorateurs bien fatigués dorment à poings fermés après une veillée feu de camps (Déroulée avant l’orage) a ravi tout le monde.
Mais quand donc pourrons nous observer la lune sans difficultés.. ?

Jeanne et son échantillon de Galene
Mathieu en prospection
Galene de Joux

Jeudi 29 juillet

Ce matin : il est urgent de se fixer un objectif de recherche :
1 - Les points météo
2 - Rédaction des carnets de bords car il y avait des lacunes depuis Mardi.
3 - Bilan des envies et motivations de chacun

Au final
Samya souhaite développer une présentation des minéraux Olivine, Quartz, Galène, Mica Blanc et Mica Noir + Classification des roches basiques et acides, plutoniques et leurs homologues minéralogiques en vesion effusive.

Mathieu sera notre Mister Big Bang avec 2 objectifs : celui de nous expliquer comment s’est créée la lune au sein du système solaire et celui de nous identifier les différences entre planètes telluriques et planètes gazeuses.

Jeanne a donc sélectionné ses planètes et satellites pour mener à bien sa recherche de volcans extraterrestres : Mars, Mercure et Encelade, c’est décidé.

Arthur a rassemblé ses ingrédients pour filmer une éruption effusive dans son strato volcans en argile.

Adèle a poursuivi l’organisation de son échelle des temps géologiques avce application et persévérance.

Cette après midi : MICDROMEGAS : mais quelle est la place de l’homme dans l’univers ?

Une induction de petits jeux a permis à nos experts de se familiariser avec les concepts d’atomes, de molécules d’eau, d’états physiques de la matière et des changements de phase de l’Eau.

1 - Atome : Jusqu’où pourrions nous découper en 2 un petit boudin d’argile ? Une fois parvenu à une miette : c’est quand même encore possible de la découper sous la binoculaire...Comme c’est étrange...alors on peut aller dans l’infiniment petit..OUI ! jusqu’à l’atome

2 - Qu’est ce qu’une molécule d’Eau : Merci Samya. Application : les filles forment dans l’espace de la salle de recherche une molécule d’eau (Samya jouant le rôle d’oxygène et Adèle et Jeanne étant ses atomes d’hydrogène préférés). De même un trinome de garçons constitue une seconde molécule d’eau.

3 - ETATS de la matière : si nous nous tenons fort, les deux trinômes se rassemblent en mêlées de rugby : c’est un Glaçon à l’état solide ! Si le soleil nous réchauffe, c’est la fusion et nous devenons tout mous : les deux trinômes se frottent les uns contre les autres ; C’est ça l’Eau Liquide..Et si ça chauffe encore ? Les deux trinômes valsent à 3 m l’un de l’autre dans un amusement débordant, nous sommes alors obligés de sortir à l’extérieur de la salle car nous manquons de place à l’extérieur. Figeons tout cela dans un glaçon c’est moins bruyant. Au mot d’ordre SUBLIMATION ! La mêlée de rugby s’évapore dans l’environnement de la base..

Ce soir : Camping pour tous les 7-9 ans aux pistes......Beaucoup de joie et le feu autour duquel les légendes créoles de Samya ont eu beaucoup de succès.

La nuit fut calme et le petit déjeuner dés plus agréables en pleine nature.. Un trés beaux moment pour l’ensemble des experts avant leur concentration finale sur leurs projets.

Vendredi 30 juillet

Reprise et Poursuites des travaux de recherche et illustrations des posters.
Un groupe autonome calme et studieux qui s’est approprié la base et se débrouille...tout seul.

Samedi 31 juillet

5. La retransmission

Que de joie à exposer les études et leurs résultats. Adèle a tenu à repartir avec son poster d’échelle des temps géologiques. Arthur a chargé ses parents d’échantillons issus de sa prospection. Jeanne a pu présenter son travail qui a suscité beaucoup d’intérêt. Samya est prête à décoller dés ce soir et c’était bon de faire une photo de groupe qui n’avait pas encore été faite. Mathieu a réalisé en pleine retransmission que la puissance de la gravité et de la pesanteur provenait très certainement de la grosseur de la planète !! Même en pleine synthèse et conclusion, il continue à réfléchir.. un vrai chercheur de sens très observateur.

Cette nuit c’est sur... il fera beau et c’est un vrai feu d’artifice final qui permet à la petite troupe en partance d’observer entre minuit et une heure du matin avec la lunette Les cratères de la lune. Marie Astrid est là et nous conte quelques mythes relatifs aux constellations. Pierre a amené son ordinateur portable avec Stellarium pour disposer du nom des étoiles visualisées :
- Jupiter est magnifique sous la lune
- Polaris ne fait aucun doute
- Le serpent, la couronne boréale, cassiopée et la grande ourse sont identifiées
- Et surtout, la voie lactée perce dans le triangle d’été

Un spectacle magnifique, qui a rendu cette dernière nuit à la base dés plus captivante.

6. Bilan

Excellent à tout point de vue quant aux projets de recherches et l’accomplissement de ce projet pédagogique sur les dimensions du temps et de l’espace. Ainsi va l’universel des choses en ce monde : l’électron autour de son noyau se schématise par une trajectoire si semblable à celle des planètes autour du soleil. L’homme si gigantesque pour un atome est si atomique à l’échelle de l’univers !!

Seule la notion de distance n’a pas été réfléchie en Unité Astronomique ou en Année lumière (Est du temps ou de la distance au fait ?)....A l’année prochaine pour mieux relativiser tout cela dans un nouveau Vortex d’espace temps énergétique. Pourrions nous observer le passé en étant dans l’ici et maintenant ?

Photos / Vidéos

Carnet d’explorateur

retransmission

roches magmatiques

Echelle des temps géologiques

Le Big-Bang et la création des planètes

Mars...

carnets de bord

Nos partenaires

Voir également