Poussières d'étoile du 16 au 23 août 2009

7 jours de découverte et de recherche sur le thème central : la lumière cendrée de la lune. Voir descriptif détaillé

Poussières d'étoile du 16 au 23 août 2009

7 jours de découverte et de recherche sur le thème central : la lumière cendrée de la lune. Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Introduction

Nous voilà partis avec notre éducateur scientifique Édouard pour une semaine d’activité astronomique. Nous espérons pouvoir faire de nombreuses veillées nocturnes qui devraient être fructueuses car le site de Prabouré, très peu pollué par la lumière d’origine humaine, est idéal pour effectuer des observations astronomiques.

La lumière cendrée de la lune, c’est le « clair de terre sur la lune ». On ne l’observe qu’à une période précise avant ou après la nouvelle lune ; elle nous renseigne sur la couleur de la terre vue depuis l’espace, et en particulier sur l’étendue de la couverture nuageuse.

Lumière cendrée de la lune.
(dessin de Léonard de Vinci)

Lancelot, Baptiste et Catalin.

Le Journal de Bord

Dimanche 16 Août

Le voyage s’est bien passé pour nous trois et nous avons retrouvé avec plaisir le centre de Prabouré ; nous le connaissions tous déjà.

Lundi 17 Août

Ce matin, en activité scientifique, nous avons testé nos connaissances en jouant à plusieurs jeux : anagrammes de mots spécifiques à l’astronomie, dessin de mémoire de constellations, se rappeler du nom de certaines étoiles, etc.

Lancelot, Baptiste et Catalin testent leur connaissance...

Ce début d’après-midi, tous les 7-12 ans (nous étions pas loin de 40 tout de même !) ont joué à un Poule-Renard-Vipère sur le thème d’Harry Potter. La mise dans l’ambiance avait commencé dès le repas de midi pendant lequel une véritable sorcière est venue nous présenter le jeu.

En fin d’après-midi, et après un bon goûter pour reprendre des forces, notre éducateur nous a montré de magnifiques photos d’objets célestes divers... certaines photos ont ouvert une discussion animée entre nous, comme par exemple : « Est-ce qu’une autre galaxie peut entrer en collision avec la nôtre ? » ; « Comment fonctionne un trou noir ? » ; « Qu’est-ce qui va arrivé à notre soleil »...

Après le repas nous avons joué à un loup garou : ce sont les villageois qui ont gagné !

Et le soir : surprise ! Après nous être endormis un moment, Édouard est venu nous réveiller pour observer le ciel. En se limitant à l’observation visuelle et aux jumelles, nous avons découvert une voie lacté impressionnante et appris à reconnaître les constellations les plus usuelles. Jupiter, très brillante, nous a montré deux de ses satellites ; nous savons aussi trouver dans le ciel la galaxie d’Andromède : elle était visible à l’œil nu, bien qu’elle soit à 2,8 millions d’années-lumières !

Mardi 18 Août

Ce matin, nous avons regardé des collisions de galaxies sur l’ordinateur, puis avons utilisé « stellarium » et « celestia » qui sont deux logiciels gratuits avec lesquels on peut observer la voûte céleste. Nous avons aussi défini nos projets pour nos quinze jours de présence.

Simulation de la collision de deux galaxies

Un Sagamor à 32 participants dans les sous-bois a permis de nous défouler en début d’après-midi. Lancelot et Baptiste étaient dans l’équipe des rouges alors que Catalin était dans l’équipe des noirs. Ce sont les rouges qui ont remportés, par deux fois de suite, ce jeu passionnant.

Au cours du Sagamor
(équipe des rouges, dont Lancelot et Baptiste faisait partie)

Cet après-midi, nous avons démarré nos projets. Catalin a fait des recherches sur internet concernant les phénomènes astronomiques extraordinaires ; Baptiste a décalqué les constellations circumpolaires afin de fabriqué un cadre transparent ; Lancelot s’est renseigné sur les missions à destination de Mars.

Le soir, nous avons tous regardé des extraits du film HOME et avons pu discuté des bonnes habitudes à prendre pour sauver notre planète.

Mercredi 19 Août

Ce matin, nous avons parler de la lumière blanche, de sa décomposition en arc-en-ciel. On a regardé le spectre solaire avec des petits spectroscopes de poche, mais ils étaient mal réglés !

Obervation du spectre solaire

On a aussi utilisé l’ordinateur d’Édouard pour voir des mélanges de couleurs-lumières (comme avec des projecteurs : c’est la synthèse additive), et aussi des mélanges de couleurs-pigments (comme la palette d’un peintre : c’est la synthèse soustractive).

L’après-midi a débuté avec des Olympiades organisées dehors mais très vite un orage nous a obligé à nous rabattre à l’intérieur.

Olympiades : le maître du jeu


Olympiades : le relais en pleine action


Olympiades : passe à dix

Puis ce fut la préparation de la veillée du Professeur Duglobulle : chaque camp doit présenter de manière humoristique ses activités, afin de montrer aux autres ce qu’il apprend dans son propre camp.

Les deux extra-terrestres de la veillée Duglobulle


Les astros après leur prestation.

Le soir, nous avons encore eu de la chance : le ciel s’étant bien dégagé vers 22h30, nous avons pu observer pour la première fois certains objets du ciel dans un téléscope de 200 mm. Jupiter et ses quatres satellites, un petit amas ouvert dans le sagittaire, le gros amas d’Hercule et enfin la galaxie d’Andromède !

Les objets observés cette nuit
(photos tirées d’internet)

Jeudi 20 Août

Le matin, nous avons commencé à ordonner nos idées afin de fabriquer les panneaux pour la retransmissions de samedi. Lancelot décrira les galaxies, Baptiste quelques constellations et leur légende, Catalin expliquera le mystère des couleurs de la lumière.

Puis nous avons regardé en détail le téléscope utilisé hier soir. C’est celui d’Édouard, et il nous a décrit le rôle de chacune des pièces le constituant.

Retour sur le matériel : réglage de la monture du téléscope


Une fois monté et réglé, on peut utiliser le téléscope

L’après-midi, Héloïse nous a emmené en forêt à la recherche d’un trésor. Il fallait découvrir la clé du coffre le contenant après avoir répondu à de nombreuses questions posées par les esprits de la forêt. Surprise : une fois ouvert le coffre contenait notre goûter !

L’esprit de la forêt qui nous a posé des questions


Un goûter bien mérité

Puis lors de l’activité scientifique, Édouard nous a imprimé quelques photos couleurs que nous placerons sur le poster de la retransmission.

Le soir, une fois n’est pas coutume, ce sont les ados (13-18 ans) qui nous ont préparé une kermesse avec de nombreux stands. Nous nous sommes bien amusés.

Vendredi 21 Août

Édouard, notre éducateur scientifique étant en congé, ce sont Héloïse et Lauriane qui se sont occupé de nous.
Nous avons pratiquement finis nos posters pour la retransmission de demain.

Samedi 22 Août

Aujourd’hui, le centre de séjour a ressemblé fortement à une ruche en pleine activité : en matinée, tous les groupes s’activaient pour finir les posters, les maquettes, les expériences, etc.

Dès 14h, les premiers parents sont arrivés et ont été accueillis par un animateur leur montrant des expériences étonnantes. Pendant ce temps, les différents camps installaient leur matériel de retransmission. A 14h30, début de la retransmission : les parents viennent voir chaque groupe et admirent tout le travail effectué en tout juste six jours.

Notre stand Astro lors de la retransmission...


...et celui des 7-9 ans : les « petits astros ».


À un autre stand, on apprend même à faire du feu comme nos ancêtres !

À 15h30, c’est le début de la retransmission des ados et nous, les plus jeunes, rangeons le matériel. Un bon goûter (gaufres au chocolat) nous attend dehors.

Le soir, au bloc C, les animateurs s’activent pour vérifier le trousseau de ceux qui partent. Les autres doivent quand même faire leur valise car ils vont changer d’étage. Tous iront au bloc A avec les 7-9 ans.

Nous avons dit au revoir à Catalin qui nous quitte dès aujourd’hui. Baptiste et Lancelot restent mais vont changer de camp pour équilibrer les groupes et puis... il est vrai qu’ils avaient fait de l’astronomie plusieurs fois à Prabouré !
Ils vont donc devenir de véritable druides et seront accompagnés dès lundi matin par Émilie.

Nos partenaires

Voir également