Séjour UNIVERS - les cristaux de l Univers - du 22 au 29 avril 2012

Premier séjour d un nouveau programme de Recherche Appelé GEOCLIM, les jeunes participent à la découverte des modifications de la géologie (...) Voir descriptif détaillé

Séjour UNIVERS - les cristaux de l Univers - du 22 au 29 avril 2012

Premier séjour d un nouveau programme de Recherche Appelé GEOCLIM, les jeunes participent à la découverte des modifications de la géologie (...) Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Le Journal de Bord

Dimanche 22 Avril

Les sommets enneigés, fraîchement recouverts, nous ont accueillis les bras ouverts. Nous sommes tous bien arrivés et nous avons eu le plaisir de découvrir ou de redécouvrir pour certains le gite de la Terriade.

Nous avons fait une rapide veillée pour apprendre à nous connaître. Puis, nous sommes allés nous coucher pour commencer la semaine en pleine forme.

A demain pour le récit de notre première journée.


Lundi 23 avril

Le soleil a eu la gentillesse de nous montrer ses doux rayons, depuis si longtemps absents du Vercors, nous réveillant de bonne humeur. Le réveil fut plutôt tardif en raison de notre veillée tardive. Un bon petit déjeuner nous permit de nous mettre en forme afin d’attaquer cette première journée.

La première activité de la journée fut le forum. C’est le moyen de nous rassembler et de partager nos ressentis, nos besoins et nos envies. Nous ferons ce forum tous les matins.

Phase contact

Vint ensuite la première sortie, où nous partîmes à la rencontre de notre environnement proche, découvrir la nature qui nous entoure, et surtout rechercher des minéraux. Proche d’une petite rivière, nous trouvâmes un site qui nous semblait parfait pour s’initier à la géologie pratique. Armés de marteaux de géologue, tous se mirent à tailler la roche, dans le but de faire éclater au grand jour l’éclat de cristaux, jalousement gardés par les pierres.














La moisson fut plus que fructueuse ! Tout le monde trouva des cristaux et les sacs à dos s’alourdirent ! Que de merveilles se dévoilant chancelantes sous la lumière du soleil ! Et sur la route du retour, nous découvrîmes le clou du trésor, un rocher entier de cristaux ! Le déloger du sol nous couta un peu de sueur mais cela en valait la peine.

De retour au centre, dans la salle d’activité, nous observâmes les morceaux de minéraux de toutes tailles sous tous leurs angles. Nous apprîmes qu’il s’agissait de minéraux de calcaire, comme tout le massif du Vercors. Nous fîmes un petit point récapitulatif avec les éducateurs scientifiques afin de bien comprendre le phénomène de sédimentation et de la formation du calcaire.


La faim commençant à tirailler nos estomacs, nous allâmes nous restaurer.

En ce qui concerne les activités sportives, elles ont dû être quelque peu remaniées. Le récent épisode très pluvieux a rendu les grottes et avens inaccessibles. Nous ferons donc de l’escalade à la place de la spéléologie ! Nous sommes alors partis à Châtillon en Diois, en traversant les magnifiques gorges du Gats. Première étape, les instructions, données par le moniteur d’escalade, Tom. Deuxième étape, s’équiper.

Troisième étape, nous pouvons enfin commencer à grimper. Certains étaient déjà bien expérimentés, tandis que d’autres s’initiaient. Tous montèrent et remontèrent les voies jusqu’à l’heure du goûter. Puis, les muscles alourdis, nous rentrâmes au centre.














Nous prîmes le temps de nous laver et de nous détendre avant le dîner. Durant le repas l’ambiance était électrique, les parties de loup-garou furent enflammées, mais une fois la veillée terminée, nos paupières se firent plus lourdes que jamais, et nos oreillers ne nous attendirent pas longtemps.

A demain pour la suite de nos aventures minérales qui seront sans aucun doute pleines de surprises.


Mardi 24 avril

Ce matin, l’aube nous réserve un réveil poétique. Une blanche couverture à recouvert le massif du Vercors dans la nuit et nous dévoile un paysage hors du temps. Le ciel aussi pâle que le sol, annonce une journée neigeuse.


Phase Découverte

Notre collecte d’échantillons faite la veille nous a amenés à nous poser de multiples questions sur la formation des cristaux. Pour y répondre, nous avons fait quelques expériences de cristallogenèse : nous avons commencé par dissoudre du sel dans l’eau chaude, solution dans laquelle nous avons suspendu un fil et un trombone afin que le sel dissous se solidifie, c’est-à-dire se cristallise sur le fil et le trombone par refroidissement de la solution. Le résultat de notre expérience sera visible demain.

Souhaitant avoir aujourd’hui quelques réponses à notre questionnement, nous nous sommes lancés dans une seconde expérience : la cristallisation de la vanilline (molécule aromatique produite par une orchidée liane). Nous avons chauffé une petite pincée de vanilline sur une lame de verre, puis observé la cristallisation par un refroidissement plus ou moins rapide : sur de la glace et à température ambiante.














Le résultat n’étant pas le même, nous pouvons conclure que l’un des paramètres ayant une influence sur le processus de cristallisation est la température de l’environnement. Ce paramètre n’étant pas le seul à intervenir dans la cristallogenèse, à travers d’autres expériences et des sorties de terrain, nous tenterons de poursuivre notre recherche concernant la formation des cristaux et leur impact sur notre environnement et sur notre santé.

Après un délicieux et copieux déjeuner préparé par Romain, les chutes de neige ne nous ont pas empêchés de sortir faire une balade à proximité du centre afin de faire une lecture du paysage, ainsi que de nombreuses roulades dans la neige !













Ce paysage montagnard du Vercors nous a permis de nous poser la question suivante : comment s’est formée cette roche constituée de micro-organismes marins ? C’est de retour au centre que nous avons reconstitué l’histoire géologique du Vercors depuis des dépôts marins il y a 100 à 120 millions d’années jusqu’à la surrection des Alpes, il y a environ 30 millions d’années. L’une des particularités morphologiques du Vercors est la relation entre la roche et l’eau, qui, comme nous l’avons découvert aujourd’hui, participe à la modification du paysage.

Mais il nous reste encore à découvrir d’autres paramètres qui interviennent dans le processus de cristallisation…

Après le repas, la veillée fut écourtée car le sommeil nous assailli, et l’intensité des journée qui s’annoncent nous menèrent droit au lit...

Alors à demain !


Mercredi 25 avril

Ce début de journée est marqué par le fier retour de l’astre solaire. Hélas, le vent, lui aussi s’est réveillé tôt ce matin et souffla toute la journée. Ce souffle frais fit danser les nuages toute la journée nous proposant un balais d’ombre et de lumière distingué.

Nous prîmes un petit déjeuner conséquent afin de ne pas être affamé durant l’activité de la matinée. Au programme : « une randonnée aventure » ! En se rendant sur le site, nous pûmes contempler la douce puissance des montagnes du Vercors qui s’épanouissaient derrière les vitres du minibus. Ici au col de Miscon.

Une randonnée aventure consiste à crapahuter, grimper, se faufiler à travers éboulis, failles et mini grottes. Nous sommes allés faire cette randonnée, toujours encadrés de Tom, à la Claps. C’est un gros éboulement qui se produisit au moyen âge et qui détourna le lit de la Drôme. Le clou de la ballade fût une descente en rappel le long d’une haute paroi abrupte.




Un bon pique-nique conclut cette sortie. De retour au centre un petit temps libre s’improvisa et nous enchaînâmes sur l’activité scientifique.

Phase approfondissement

Nous avons commencé par faire un petit jeu dehors où nous nous transformions en atome et nous devions former des molécules réelles. Ceci nous amena à une session questions – réponses passionnante atour de la composition exacte des cristaux que nous aurons bientôt à réaliser. Ainsi, nous comprîmes dans les détails la composition et la formation des cristaux. Cela nous permet d’appréhender et d’étudier dans des conditions idéales la fabrication de cristaux et de réfléchir sur les différents paramètres pouvant influencer sur la croissance des cristaux.


La deuxième partie de l’après-midi a été consacrée au balbutiement de cette fameuse fabrication de cristaux. Nous avons réduit en poudre une pierre d’alun (du sulfate de potassium) dans le but de dissoudre cette poudre dans de l’eau et de réaliser la même expérience qu’avec la vanilline. A la différence cette fois que nous pourrons cultiver les premiers cristaux observés, mais n’en disons pas plus…

Un fois cette pierre réduite en poudre nous nous réunîmes pour le forum, que nous n’avions pas pu faire ce matin.

Ensuite, nous préparâmes par groupe notre pizza préférée et nous la dégustâmes après une salade composée.

La veillée du soir s’organisa autour d’un times up endiablé.

Nous vous donnons rendez vous à demain pour le récit de nouvelles aventures !


Jeudi 26 avril

Aujourd’hui, nous nous sommes réveillés sous un soleil radieux qui a illuminé le paysage que nous avons observé tout au long de la route en allant visiter le relais d’informations du parc naturel régional du Vercors, à Chichilianne. Ce relais est un espace interactif grâce auquel nous avons exploré la réserve naturelle des hauts plateaux du Vercors, ainsi que la géologie du massif. Cela nous a permis de découvrir une montagne impressionnante, culminant à 2087 mètres d’altitude, le Mont Aiguille, considérée comme la 7e merveille du Dauphiné.

















Ensuite, nous sommes allés pique-niquer à Lus la Croix Haute, sur le site où Objectif Sciences International pourrait s’installer dans les années à venir, afin d’y poursuivre les camps scientifiques. Il y a de grands bâtiments entourés d’un superbe environnement que nous avons d’ailleurs bien exploité : relief, espace boisé, clairière et cours d’eau au bord duquel Maxime nous a montrés une orchidée, espèce protégée.


Phase approfondissement

De retour au gîte La Terriade, nous attendions avec impatience d’observer ce qu’était devenue la poudre d’alun de potassium dissoute dans l’eau minéralisée depuis la veille…C’est avec grand plaisir et satisfaction que nous avons découvert des germes.

C’est-à-dire les premiers petits cristaux qui seront la base de plus gros, que nous allons faire croître en mettant en place notre propre protocole scientifique.


Nous allons tenter de faire varier les paramètres intervenant dans le processus de cristallisation, tels que la température, la quantité de solution saturée en poudre d’alun et la présence d’impuretés. Nous espérons obtenir des cristaux divers et variés…

Nous avons constaté que cette variété, nous la retrouvions dans l’eau. En effet, en participant à un test gustatif d’eaux minérales (Hépar, Volvic, Vichy Saint Yorre et Contrex), nous nous sommes aperçus que celles-ci n’avaient pas le même goût et que cette différence était due à la composition minérale.

Certaines eaux étaient plus riches en magnésium, d’autre en calcium ou en bicarbonates. C’est en parcourant la roche et en agissant sur celle-ci par le phénomène de dissolution que l’eau se charge en minéraux. Cette interaction entre l’eau et la roche s’observe dans le paysage et participe à son évolution. Demain, nous allons poursuivre notre observation et notre compréhension de ce phénomène, à plus petite échelle, en faisant de nouvelles expériences ! Ainsi, nous mesurons l’importance de chaque élément qui entre dans la formation et le façonnement des paysages de notre planète.

Après un dîner animé, nous nous sommes organisés pour la boum de demain soir et nous avons regardé quelques constellations avant d’aller nous coucher.

A demain pour la suite des expériences !

Vendredi 27 avril

Lever avec un grand soleil, nous avons pris un petit déjeuner consistant pour notre dernière matinée sportive. Nous sommes partis faire de la via ferrata dans les gorges d’Agnielles dans les Hautes Alpes. Sensation forte garantie avec cette via longeant le canyon baignée de lumière avec vue sur la rivière.

















Après 2h de haute voltige, nous sommes allés pique-niquer au bord de la rivière dans le canyon puis nous avons repris la route pour le gîte avec quelques couleurs sur le visage !

Phase projet

Avec les expériences que nous avons pu faire durant la semaine, nous avons défini chacun d’entre nous le protocole expérimental à suivre pour faire croître nos propres cristaux dans des pots en verre suspendus par un fil : la température de l’eau et de l’endroit où poser le pot, la quantité de solution à verser dans le pot, la concentration d’alun dans l’eau. Ensuite nous avons choisi la forme du cristal d’alun suivant 3 modèles géométriques que nous avons pu obtenir après la formation des germes.
Nous avons remarqué que les cristaux ne pouvaient pas croître dans une eau minéralisée que nous avons pu goûter hier. C’est pourquoi nous avons l’obligation de travailler les solutions d’alun de potassium avec de l’eau distillée.
Nous avons continué sur les travaux à réaliser pour préparer nos cristaux qui croîtront toute la nuit, nous allons attendre demain matin savoir si notre protocole expérimental défini en début de séance permettra d’obtenir de beaux cristaux...

Après un dîner écourté pour enchaîner sur la préparation de la boum et de l’anniversaire de Louis qui fête ses 8 ans aujourd’hui. Suite aux bonbons mangés et aux boissons bues, Louis a pu souffler ses bougies sur des fars bretons cuisinés pour l’occasion et voir les surprises préparées à son intention.

Le ventre plein, place à la danse et à la fête autour de musiques entraînantes !

A demain pour la dernière journée à la Terriade !

Samedi 28 Avril

Nous avons dormi profondément après cette soirée rythmée entre l’anniversaire de Louis et la boum ! Après un petit déjeuner copieux afin d’être plein d’énergie pour cette dernière journée consacrée à la retransmission, nous nous sommes retrouvés dans la salle d’activités où nous avons récupéré nos cristaux d’alun de potassium et constaté que leur croissance n’était pas identique et que deux d’entre eux s’étaient dissous ! Après avoir comparé nos différents protocoles scientifiques, ainsi que nos diverses manipulations, nous avons émis l’hypothèse que certains cristaux avaient été plus manipulés et contenaient alors plus d’impuretés.

Retransmission

Afin de préparer les divers stands récapitulatifs de notre semaine sur le monde des cristaux, nous nous sommes séparés en plusieurs groupes : les plus jeunes, Anaïs et Louis, ont fait un poster décrivant « la recette » des cristaux d’alun de potassium, tandis que Clara, Thomas et Yohan ont également fait un poster intitulé « Le monde des cristaux ou des atomes ». De son côté, Raphaël a décrit l’incroyable histoire des cristaux et Orient l’histoire géologique du massif du Vercors. Nous avions également un superbe stand préparé par Tania, Aurélien et Joseph sur lequel étaient disposés le matériel d’observation (les microscopes et les loupes) et le résultat de nos expériences telles que les cristaux de vanilline et d’alun de potassium.
Cette préparation s’est faite pleine d’enthousiasme et nous étions très concentrés, nos animateurs en étaient enchantés !

Vers 15h, les parents de Louis et de Thomas sont arrivés, nous leur avons donc présenté tout ce que nous avions fait cette semaine. Ils ont ainsi découvert, avec grand intérêt, nos posters, nos cristaux et les divers échantillons collectés.
Après un bon goûter dehors, partagé avec les parents, nous nous sommes baladés près du centre.




Cette journée s’est terminée autour d’un plat qui a ravi nos estomacs : une excellente raclette ! Puis, nous avons regardé un dessin animé avant d’aller nous coucher...dernière nuit à la Terriade.

Photos / Vidéos

Nos partenaires

Voir également