Star finder du 8 au 22 juillet 2018

Suivez les aventures des apprentis astronomes au séjour StarFinder d'OSI à St-Luc Voir descriptif détaillé

Star finder du 8 au 22 juillet 2018

Suivez les aventures des apprentis astronomes au séjour StarFinder d'OSI à St-Luc Voir descriptif détaillé

10 participants entre 10 et 15 ans.
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Introduction

Durant une à deux semaines une dizaine de jeunes particpants se retrouvent à St-Luc, en Suisse, pour en apprendre davantage sur les mystères de notre Univers : cette année destination exoplanètes !

Le Journal de Bord

Après une arrivée en fin d’après-midi à l’hôtel Le Cervin à Saint-Luc, nous nous sommes répartis dans nos chambres respectives et avons fait connaissances autour des prénoms, des passions et des règles de vies à respecter pour passer une super semaine. Le ciel étant très dégagé le soir, nous avons pu voir ou revoir les constellations principales, Vénus à son coucher, Jupiter et ses trois lunes visibles et les anneaux de Saturne !

Jour 2, nous avons passé la matinée à installer notre belle pièce d’Astronomie avec vue sur le Cervin, revoir quelques bases sur le système solaire et son échelle... Cet après-midi, introduction au sujet : Les transits d’exoplanètes !
Vidéos, cas pratiques, étude des 5 méthodes de détection en essayant de les comprendre en les dessinant.
Après une belle balle au prisonnier et un match de football, nous ressortirons observer ce soir dès que le ciel sera noir.

Demain matin, nous ferons nos sacs, direction le sentier des planètes dans la montagne !


Mardi 10 :

On retrouve notre fameuse compagnie astro, composée d’Adèle, Léonard, Maël, Nour-Elise, Julien, Eloa, Victor, Mattéo & Mattéo et Martin ! Nous sommes parti en montagne en empruntant le funiculaire de Saint-Luc pour commencer notre Sentier des Planètes à 2200m d’altitude : Un chemin où l’on avance de planète en planète depuis le Soleil, tous représentés par des sculptures en métal qui respectent une échelle de distance entre les astres et une échelle de diamètre. Nous avons pique-niqué au « Soleil » puis marché jusqu’à Uranus, Neptune et Pluton étant un peu trop loin pour tout faire en une après-midi. Nous avons profité d’une pause pour faire un petit barrage naturel dans une rivière et prendre des couleurs sur un pont en rondins de bois. Maël, Victor & Mattéo seraient bien resté plus longtemps pour finir les ouvrages.

Après le retour à l’hôtel, tout le monde a préparer l’expédition du lendemain : Aller bivouaquer en altitude et observer les étoiles ! Chacun a récupéré du matériel chaud pour passer la nuit et tous les micros-aventuriers sont passés un à un devant les chefs de l’expédition pour vérifier les sacs à dos.

De 20h à 22h, les grands ont joué aux jeux de société et les plus jeunes, ont regardé le match de l’équipe de France retransmise sur grand écran dans le salon ! Petit score, mais nous sommes en finale !

Ensuite, le reste de la soirée a été nuageuse et nous n’avons pas pu observer. Nous en avons profiter pour regarder le film Apollo 13 en anglais, avec Tom Hanks et Ed Harris. Les plus forts en anglais comme Adèle et Nour-Elise commentaient souvent pour expliquer au groupe. Le film retrace une sacrée mission de sauvetage dans l’espace !

Mercredi 11 :

La matinée a commencé avec l’utilisation du logiciel Stellarium pour voir ce qui pourra être observé le soir, un check de la météo (pour le ciel et pour la montagne) et les prochains passages visibles de la station spatiale internationnale. Le but du jeu ensuite, était de déplier une carte IGN pour comprendre quel chemin nous allions prendre et repérer le lieu de bivouac : l’exposition plus l’altitude des montagnes aux alentours nous montraient quel ciel et horizons nous aurons le soir.


Après le déjeuner, nous avons pu observer le Soleil avec une lunette dédiée à cela, car il est extrêmement dangereux pour nos yeux de le regarder directement avec une lunette, un téléscope ou même une paire de jumelles.

Une nouvelle fois, nous reprenons le funiculaire que tout le monde adore et s’empresse de prendre les meilleurs places à côté du conducteur. Cette fois-ci, nous sommes bien chargés, chacun porte son matériel de camping et une partie de la nourriture. Nous marchons 1h30 en direction du nord-nord-est, pour rejoindre un lieu magique pour passer la nuit. Tout le monde construit le camp, part chercher du bois pour le feu, allonge les bâches au sol pour poser les tapis de sol, couvertures de survie et gros sac de couchage car cette nuit nous ne dormirons pas en tentes mais aux belles étoiles !
Au menu du dîner, hot-dogs, légumes grillés, patates et le dessert que tout le monde attendait : les chamallows grillés ! Après avoir écouté de beaux récits de contes grecques sur les constellations, nos dix astronomes ont expliqué le ciel et les planètes aux autres enfants des autres séjours, grâce à une lunette et une paire de jumelles. Le ciel était parfait, pur et noir, sans Lune : La Voie Lactée était impressionnante.


Jeudi 12 :

Le Soleil nous a réveillé tranquillement vers 07/08h du matin et nous avons pris notre petit-déjeuner autour du feu rallumé : tartines grillées, chocolats chauds.
Après avoir rangé le camp, nous sommes reparti vers 10h30. Certains trainaient « la patte » avec leurs sacs-à-dos, mais oubliaient totalement la fatigue quand il s’agissait d’aller débusquer une marmotte !
L’après-midi nous avons commencé a imaginer des voyages vers des exo-planètes. Un travail d’écriture inventif et qui reste crédible. Nous ne sommes pas loin des aventures de Tintin et Jules Verne ! La suite de cet exercice aura lieu demain.
Le reste de la journée, les 10 enfants se sont répartis dans les deux autres séjours, pour rester curieux et participer à d’autres types d’atelier qu’ils n’auraient pas imaginer, par exemple : extraire du cuivre de roches récupérées dans la vallée !

Vendredi 13 :

Le vendredi matin, le groupe astronomie s’est divisé en 2 pour découvrir le séjour Mineo et le séjour Biodiversita avec les autres participants.
L’après-midi, nous avons regardé le soleil puis nous avons terminé et présenté le voyage imaginaire vers une exoplanète.
Nous avons fini la journée en regardant Arrival (1er contact), en anglais, à l’observatoire de Saint Luc. Ce film raconte l’histoire d’une traductrice qui essaie de comprendre la langue des extra-terrestres.

Samedi 14 :

Après la préparation de la retransmission, nous avons dû préparer nos valises pour le départ et nous avons présenté les activités de la semaine aux autres groupes et à nos parents.


Lundi 16 :

Dés le matin, nous avons commencé à découvrir le monde de l’astronomie en faisant des recherches sur des physiciens et astronomes célèbres qui ont contribué d’une façon ou d’une autre à la découverte d’exoplanètes.
Pinkie, Chloé, Jean, Daniel, Yvi, Ralph, Louis, Mattéo, Maël et Léonard se sont mis dans la peau de ces personnes célèbres en expliquant leurs découvertes et leurs aptitudes spécifiques.
Nous avons ensuite fait le tour des télescopes qui vont être utilisés pendant la semaine.

Pendant que ceux qui étaient là la semaine dernière résumaient les différentes méthodes de détection des exoplanètes sur une seule page, les nouveaux participants découvraient ces méthodes avec Stephen.

Nous espérons pouvoir regarder le ciel étoilé ce soir !

Mardi 17 :

La journée est passée très vite. Le matin, nous avons préparé nos affaires pour partir en bivouac. Toute une organisation ! Et bien sûr, nous avons pris un télescope avec nous.

Nous nous sommes tous réunis pour prendre le bus et aller à Zinal et après une montée en téléphérique, nous avons préparé le camp sur un beau terrain plat. Le ciel était très couvert, tout le monde pensait que nous ne pourrions pas observer.

Quelques éclaircies et finalement nous avons monté la lunette et observé Jupiter, Saturne et Mars mais aussi 2 belles étoiles : Véga et Antares.
Le ciel devenait de plus en plus beau et nous avons donc décidé de pointer deux galaxies dans la Grande Ourse, l’amas globulaire d’Hercule, la galaxie d’Andromède, la nébuleuse de la Lyre !

Mercredi 18 :

Après une nuit à la belle étoile, nous sommes descendus prendre le déjeuner et se reposer un peu avant de se lancer dans le récit d’un voyage vers une exoplanète. Léonard et Mael, qui étaient là la semaine dernière, ont monté la lunette pour voir le soleil et en faire profiter le reste du groupe à la fin de l’activité.

Ce soir, le ciel sera sûrement dégagé et nous allons essayer de faire de l’astro photo !

Effectivement, le ciel a été au rendez-vous : les astronomes ont pu monter eux-mêmes les téléscopes et pointer les planètes Jupiter et Saturne. Certains, comme Mael, Chloé, Jean et Louis ont pu testé la monture motorisé GOTO avec le tube de 200mm ce qui nous a permis de voir la nébuleuse de la Lyre, un amas ouvert, l’amas globulaire d’Hercule, une galaxie dans la Grande Ourse et finir sur Mars en fin de soirée.
En parallèle des observations, il y avait l’activité « light painting » pour illustrer un prénom, un symbole ou ce qu’ils voulaient en utilisant des petites lampes colorées devant un décor montagneux. En gros, on prend une photo pendant 30 ou 45 secondes, ce qui permet de faire rentrer un maximum de lumière dans l’appareil et d’avoir de beaux résultats ! Léonard, Matteo, Daniel et Pinkie se sont bien amusés !

Jeudi 19 :

La fatigue rentre en jeu, après plusieurs soirées d’observations et le bivouac. Le but de cette journée était de se reposer un peu plus que d’habitude avant de commencer la grande journée de vendredi. Dans l’après-midi, un expert en astro-biologie nous a expliqué comment la vie pourrait se developper dans l’espace (à l’extérieur de la Station Spatiale par exemple), sur Mars, et même dans les endroits les plus extrêmes de notre planète. Un point de vue ouvert et très intéressant pour notre thème des exo-planètes surtout lorsque nous avons parlé des lunes Titan et Europe.
Le soir, nous avont regardé un documentaire en anglais sous-titré français, sur la génération Mars : pas celle de nos parents et grands-parents qui ont vu à la télévision Neil Armstrong posé les pieds sur la Lune, mais la nôtre ! Une génération qui voit grandir des missions de préparation pour que des femmes et des hommes aillent sur Mars ! A la fin du documentaire, on pouvait voir depuis le balcon la future destination : un beau point lumineux orangé au sud-est.

Demain, notre destination, plus modeste mais attractive : le sentier des planètes dans la montagne en prenant le funiculaire, suivi d’une soirée à l’observatoire de Saint-Luc !

Vendredi 20 :

Dés le matin, nous avons parlé de la classification des étoiles qui nous permet de savoir si les étoiles que nous voyons actuellement dans le ciel sont des étoiles normales ou des géantes et de connaître leur couleur. Ensuite, nous avons préparé le pique nique du soir avant de déjeuner et les sacs à dos en prévision de la randonnée de l’après-midi.

Départ pour le funiculaire et le sentier des planètes. Le temps nous a accompagné jusqu’à notre retour à l’observatoire où nous avons attendu le responsable Michaël qui a pu nous faire visiter les installations et qui a répondu à toutes nos questions.

La météo, cette fois, n’était pas des nôtres ! Michaël nous a alors proposé de retourner à Saint Luc pour pouvoir profiter d’une séance au planétarium !

Samedi 21

Dés le matin, après une bonne nuit de sommeil, nous avons travaillé sur les présentations que nous allions faire à nos parents et aux gens du village.
Nous nous sommes mis par groupe pour résumer tout ce que nous avons fait pendant la semaine : la vie et la mort d’une étoile, les méthodes de détection des exoplanètes, ce que nous avons pu voir dans le ciel pendant la semaine, un résumé de l’astrobiologie et enfin un récit sur un voyage vers une exoplanète.

Une fois les valises préparées, nous avons profité de la soirée organisée par le centre.

Nos partenaires

Voir également